Séminaire : “Histoire de la résistance allemande au nazisme”

Dans le cadre d’un séminaire du master d’études germaniques de l’Université Bordeaux Montaigne organisé par Hélène Camarade, deux conférences sur la résistance allemande au nazisme mettront le genre au coeur de leur propos :

26 mars, 10h30 : Layla Kiefel : Résistance au national-socialisme et émnacipation : le cas des femmes de l’Internationaler Sozialistischer Kampfbund

9 avril, 10h30 : Agathe Bernier-Monod : Hermann Brill (1895-1959) : acteur de la résistance au nazisme et de sa mémoire

Femmes face à l’État. Allemagne, Espagne, France, XIXe- XXe siècles

Ouvrage collectif dirigé par Stéphanie Chapuis-Després et Florence Serrano paru en 2021

Dans Femmes face à l’État (Allemagne, Espagne, France, XIXe- XXe siècles), dirigé et présenté par Stéphanie Chapuis-Després et Florence Serrano, neuf contributeurs et contributrices analysent de manière précise l’opposition de femmes à l’État, que celle-ci ait pris la forme de résistance, dissidence ou encore de militantisme politique.

Sommaire de Femmes face à l’Etat

DOI: https://doi.org/10.57726/9782377410750

Source : https://btk.univ-smb.fr/livres/femmes-face-a-letat-allemagne-espagne-france-xixe-xxe-siecles/

Parution d’un compte rendu en allemand dans Francia Recensio n°3/2023 rédigé par Julia Spohr : DOI / Lire le compte rendu

Les femmes à l’Est : dissidence, subcultures et émancipation (1945-1991)

Jeudi 19 et vendredi 20 octobre auront lieu deux journées exploratoires organisées par Hélène Camarade (Université Bordeaux Montaigne) et Cécile Vaissié (Université Rennes 2). Elles porteront sur “Les femmes à l’Est : dissidence, subcultures et émancipation (1945-1991)” et se dérouleront à la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) et à la Maison de la Recherche à l’Université Bordeaux Montaigne.

L’objectif est de réunir des spécialistes de quatre pays d’Europe centrale et orientale (Russie soviétique, Pologne, Roumanie et RDA) afin de tester des pistes de recherches et de faire un état de l’art sur la thématique des femmes dans la dissidence, les subcultures et au sein des mouvements d’émancipation au moment de la guerre froide, entre 1945 et 1991. 

Avec le soutien financier de CIRAMEC/Plurielles, de l’UFR Langues et civilisations et de l’Université Bordeaux Montaigne (PSE).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search