Compte rendu du deuxième volet de la rencontre inaugurale du 16 juin 2023

Vous trouverez ci-dessous le compte rendu de la deuxième journée d’études de Genre en Germ’, qui s’est tenue au Centre des colloques (Campus Condorcet, Aubervilliers), le 16 juin 2023. Il a été rédigé par Agathe Bernier-Monod, Katell Brestic, Philipp Jonke, Lucia Schmidt, Anne-Laure Briatte, Hélène Camarade, Valérie Dubslaff et Sibylle Goepper.

Avant-gardes au prisme du genre

Colloque : “Avant-gardes au prisme du genre dans l’espace germanophone après 1945 : sociabilités, esthétiques, mémoires”

12-14 octobre 2023, université Lyon 3 Jean Moulin

Ce colloque international pluridisciplinaire, qui constitue l’aboutissement d’un projet ayant déjà donné lieu à trois séminaires de recherche préparatoires (voir ici), se donne pour objectif d’étudier les influences des rapports et logiques de genre dans les pratiques, les productions et l’historiographie des avant-gardes artistiques, des arts expérimentaux, ainsi que de toutes formes d’art se revendiquant ou relevant des marges artistiques dans l’espace germanophone de 1945 à nos jours.

Le « prisme du genre », qui constitue l’angle d’attaque de ce projet, se conçoit dans une optique large : il concerne les questionnements sur la place réservée aux femmes, sur les rapports femmes-hommes, sur les catégorisations et hiérarchisations symboliques entre féminin et masculin ainsi que sur les réflexions concernant le traitement (social et esthétique) des masculinités alternatives, des identités et sexualités non binaires. Ce prisme comprend en outre l’approche intersectionnelle des processus de minoration de certaines identités genrées.

La période étudiée s’étend de 1945 à nos jours, afin d’appliquer les analyses déjà menées sur les avant-gardes dites historiques (1ère moitié du XXe siècle) à la période postérieure à la Seconde Guerre mondiale, peu étudiée – alors même que les évolutions sociétales enclenchées par la « deuxième vague féministe », puis par la troisième, et même tout récemment par la quatrième, ont indéniablement prédisposé les collectifs et groupes artistiques à faire évoluer les positions, les positionnements et les rapports entre artistes en leur sein.

Les corpus étudiés sont issus des pays germanophones ou du champ franco-allemand. L’aire culturelle germanique a vu naître et se développer un grand nombre de mouvements d’avant-garde (expressionnisme, Dada, Neue Sachlichkeit, Bauhaus) et de néo-avant-gardes (poésie et musique concrètes, groupe de Vienne, actionnisme viennois, Fluxus …) et a joué un rôle clé dans l’épanouissement, entre autres, de la performance à partir des années 1970, à l’Ouest comme à l’Est. Toutefois, l’étude des avant-gardes implique nécessairement une approche franco-allemande et même internationale, afin de rendre fidèlement compte de l’objet étudié.

Quatre interrogations ont été choisies comme axes de réflexion :

1) Égalité dans les marges ? Utopie et réalité 

2) Les esthétiques des avant-gardes pour dire le genre

3) Filiation, canon et postérité

4) Le genre pour une avant-garde contemporaine ?

Anne-Laure Briatte : « Au cœur de la mêlée. Régimes de genre et modernisation de l’Allemagne (XIXe-XXe siècles) »

Soutenance d’habilitation à diriger des recherches, 29 septembre 2023

Anne-Laure Briatte a le plaisir de vous annoncer la soutenance de son habilitation à diriger des recherches le 29 septembre prochain.

Le dossier est intitulé « Au cœur de la mêlée. Régimes de genre et modernisation de l’Allemagne (XIXe-XXe siècles) ». Il se compose d’un document de synthèse, d’un recueil de publications et d’un ouvrage inédit intitulé « Viols en zone française d’occupation en Allemagne : la reconnaissance en question (1945-1972) ». 

Le jury sera composé de : 
Hélène Camarade (Université Bordeaux Montaigne) – Présidente du jury ;  
Patrick Farges (Université Paris Cité) – Garant ;  
Yves Denéchère (Université d’Angers) – Rapporteur ; 
Dominique Herbet (Université de Lille) – Rapporteure ;  
Hélène Miard-Delacroix (Sorbonne Université) – Examinatrice ; 
Fabrice Virgili (CNRS/Université Paris 1-Panthéon Sorbonne) – Examinateur.

La soutenance aura lieu le vendredi 29 septembre à 14h en Sorbonne, dans l’amphithéâtre Durkheim.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search